Accueil / Autres voyageurs / Interview Ski Joering

Interview Ski Joering

Présentez nous votre duo, l’histoire de ta chienne et la tienne ?

Moi c’est Eloïse 26ans, infirmière de profession, passionnée de sport et de montagne. Ma chienne c’est Anis (dit miss Grr Grr) une femelle husky sibérien de 8ans ½ que j’ai eu lorsqu’elle avait 2 mois. Au départ je n’y connaissais pas grand-chose, voir rien aux sports canins, c’est avec elle et grâce à son besoin de dépenser son énergie que nous avons formé notre duo sportif.

husky Anis

Tu fais du ski-joëring avec ta chienne Anis en quoi cela consiste et de quel matériel avez-vous besoin ?

-Un harnais de traction pour le chien dans lequel il sera bien à l’aise (moi j’utilise un long zero dc faster acheté sur acticani-shop)

-Une ligne de trait avec amortisseur (de 2 à 3m en extension)

– Des skis de fond de type skating (plus adaptés à la pratique que des skis de fond dits « classique »)

Il vous faudra aussi un peu de technique et de patience au début

ski joering

Comment s’est passé la première fois que vous avez pratiqué du ski-joëring?

Pour expliquer la chose je fais du ski de piste depuis toute petite mais je n’avais jamais mis les pieds sur des skis de fond avant de tester pour la première fois le ski joering. J’avais mis des skis de fond type classique (qui ont, ou des écailles ou du fart d’accroche) et qui ne sont pas des plus adaptés à la pratique (les skating ayant un fart de glisse sont bien plus adaptés).

Nous faisions déjà du cani-cross et Anis savait heureusement déjà bien rester devant mais j’ai passé la plus grande partie de mon temps sur les fesses ça n’as donc pas été une grande réussite.

J’y suis retournée plusieurs fois toujours sans plus de technique, mais avec un peu plus d’équilibre et puis j’ai testé avec des skis de skating. Ça a été beaucoup plus physique mais tellement mieux en terme de glisse. Je suis ensuite partie d’Alsace et je n’ai plus pratiqué pendant 2 ans avant de déménager en Savoie il y a 2ans où je m’y suis remise sérieusement.

Faute de piste acceptant les chiens au départ j’ai recommencé à faire du skating sans Anis et c’est ce que j’aurais dû faire depuis lui début ! Je vous conseille de vraiment d’acquérir les bases du skating au départ sans le chien. De cette façon vous n’adopterez pas de mauvaises manières et vous serez beaucoup plus à l’aise en ski joering.

ski chien

Dans quelles stations fais-tu du ski-joëring avec elle ?

En Alsace je pratiquais au col de Platzerwasen, la piste est accessible aux piétons, traineaux et ski de fond gratuitement et elle est damée (ce qui est indispensable en skating). Environ 12km allez retour vers le Markstein.

En Savoie je pratique au domaine de Marcot juste avant le village de Beaufort. Il y a 12km de pistes accessibles en ski joering (chien tenu en laisse obligatoirement). Je suis déjà allée à Courchevel où sur des pistes piétonnes damées. Le mieux est de se renseigner auprès des stations pour leur demander si il y a des pistes autorisées.

En faite, trouver des pistes est le plus grand problème de cette discipline et demande un peu de coups de fil et de recherches pour trouver un lieu de pratique.

Inutile de rappeler qu’il ne faut surtout pas laisser de déjections canines sur les pistes !

Pratiques-tu d’autres activités avec elle ? Quelle est votre préférée?

Oui ! On pratique essentiellement le cani-trail et c’est le premier sport que nous avons commencé ensemble lorsqu’elle avait un peu plus d’un an. Il ne nous a plus quitté depuis. On pratique également du cani-vtt, de la randonnée été comme hiver, de la nage en lac et nous avons fait 2ans d’agility quand elle était jeune. La randonnée est notre activité favorite surtout en itinérance avec nuitée en bivouac.

trail chien

Pourquoi as-tu choisi un husky?

Avant tout il ne faut pas se mentir pour son look. Je n’y connaissais pas grand-chose à la race si ce n’est qu’il fallait qu’ils dépensent leur énergie. Je me suis documentée avant de l’avoir à la maison et j’ai petit à petit apprivoisé son caractère. Les sports canins ont créé un réel lien et une complicité entre nous.

J’apprécie particulièrement son côté robuste en sport sur terre comme sur neige, elle suit partout sans broncher même sur de longues randonnées. En revanche le fait de ne pas pouvoir la détacher (faute à son instinct de chasse ultra développé) est parfois gênant et un peu frustrant.

As-tu eu d’autres chiens avant elle ?

Oui avant elle j’ai grandi avec un bouvier bernois pendant 15ans … pas franchement le même caractère qu’un husky… hihi.

Manïe était une super chienne qui n’avait jamais de laisse et nous suivait partout en randonnée. Anis a passé 1an auprès d’elle et a pris un peu exemple sur son côté non fugueur et posé. Elle l’observait beaucoup ça a été un réel plus dans l’éducation.

Pars-tu en voyage avec elle?

A partir du moment où nous ne partons pas en avion elle nous accompagne dans nos vacances. Elle est passe partout et rien ne l’effraye (canoé, bateau, pédalo, restaurant, hôtel) ce qui est un réel plus ! C’est toujours plus plaisant de l’avoir avec nous lorsque c’est possible. Ça demande un peu de préparation et de recherches pour trouver les coins et les logements qui acceptent les chiens mais on trouve toujours.

Mon rêve : l’emmener en trek vélo avec nous… Affaire à suivre quand elle sera plus vieille peut être.

bivouac chien randonnée

Quel est votre meilleur souvenir ensemble ?

Je ne pourrais pas citer un seul meilleur souvenir mais globalement les randonnées avec bivouac nous laissent de très beaux moments gravés dans notre mémoire.

bivouac chien

Sur CécileMsq

Rejoignez-nous sur mon profil Google+

À lire également

voyage colombie chien

Voyager en Colombie, avec son chien! – Témoignage –

Voici la suite de leurs aventures, aujourd’hui on parlera de leur voyage en Colombie, avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge