Accueil / Autres voyageurs / Faire le Tour du Monde, avec son chien- témoignage

Faire le Tour du Monde, avec son chien- témoignage

Présentez nous votre équipe :

Notre team Dog Bag N’Go c’est : Samir,  34 ans ; Virginie, 33 ans en couple depuis 8 ans et Gamin alias Gaminou, 6 ans.

tour du monde avec son chien

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire le tour du monde avec votre chien ?

Très égoïstement on voulait voyager partout et ne pas se dire que parce qu’on avait un chien ce n’était pas possible. Donc, c’est tout naturellement que Gamin a tout de suite fait parti de l’aventure. On aime trop notre bouli et on aime trop voyager mais on aurait jamais pu faire un choix entre les deux. Donc on a fait en fonction de Gamin. On a dû prévoir différemment. Des fois, c’était difficile, il y a eu des moments d’angoisse et d’appréhension. Il y a eu aussi des désillusions, des pays qu’on a hélas pas pu visiter car soit on ne pouvait pas s’y rendre avec Gamin, soit on aurait pas pu en sortir, ou tout simplement l’impossibilité de trouver une compagnie aérienne autorisant les brachycéphales (chiens à museaux retroussés) à voyager dans leurs appareils.

Donc, on a dit Bye bye à l’Amérique du Sud au départ de la Floride, pas de Vietnam car ni l’ambassade française ni l’ambassade vietnamienne n’étaient dans la capacité de nous communiquer les procédures d’entrée et sortie sur le territoire avec un chien, pas de Hawaii car il fallait un test antirabique réalisé uniquement par un laboratoire texan.
moscou avec son chien

 Quand et combien de temps êtes-vous partis ?

D’août 2016 à juin 2017.

On était dans le projet de partir 1 an, mais nous ne sommes finalement partis que 10 mois. En effet, nous n’avons pas pu nous rendre en Amérique du Sud, faute d’avoir trouvé des compagnies aériennes autorisant les bouledogues sauf à 4000€ le vol . De plus, nos plans ont changé au cours du voyage : le Canada qui était sur notre liste et où nous ne nous sommes pas rendus car nous avions entre temps obtenu nos visas et nous ne voulions pas les déclencher en mettant un pied sur le sol canadien (car nous avions obtenu notre PVT canadien et dès qu’on entre sur le territoire, les deux ans du PVT commence).

Pensez-vous que Gamin a apprécié ce tour du monde ?

Gamin est un chien formidable et surprenant ! On avait un peu peur au début car c’est un petit chien plus habitué au confort douillet d’un canapé que de trekking en montagne et pourtant et à bien des moments il nous a bluffé par son endurance, sa fougue. Quand il est lancé, il est inépuisable et c’est même nous qui avions du mal à le suivre. Les bouledogues et les chiens de manière générale ont cette aptitude à vouloir faire plaisir à leur maître, c’est là leur bonheur et donc on pense que comme on a savouré ces moments, Gamin aussi forcément. Et finalement, il aime vraiment beaucoup les trekking et il y a ces souvenirs magiques où on se dit que notre petit bouledogue a adoré se rouler dans la neige à Yosemite, courser des bisons à Yellowstone ou venir à bout de noix de coco sur des plages aux eaux turquoises et grimper un glacier en Norvège. Et on a adoré faire tout ça avec lui.

voyage chien asie

Concernant votre chien, comment vous étiez-vous organisés pour répondre à la législation de chaque pays?

Déjà avant notre départ, on a survolé le site anivet.fr et les sites des ambassades pour se donner une idée des démarches les plus lourdes à entreprendre. En l’occurrence, et sachant qu’on voulait éviter les quarantaines imposées, certains pays se sont d’office vus éliminés (Nouvelle Zélande, Australie, Islande, Inde).

Ensuite, on a vu que le Japon était le plus contraignant en terme de délai de carence entre certains examens vétérinaires et l’entrée dans le pays (180jours), et c’est aussi ce pays qui demandait le plus de vaccinations différentes : on s’est donc calé sur leurs demandes pour que ce soit ok pour tous les autres pays.

Après, on a essayé d’avoir toujours un temps d’avance et surtout une trace de communication avec un contact vétérinaire référent du nouveau pays dans lequel on arrivait.

L’incontournable ça reste le certificat de bonne santé toujours au départ d’un pays pour un autre ! C’est LE sésame d’entrée pour un chien !

Comment voyagiez-vous de pays en pays avec Gamin ?

En avion la plupart du temps. On est tous les 3 ultra rodés maintenant. Gamin doit avoir presque une vingtaine de vols à son compteur. Seul impératif pour nous : ne pas excéder les 8 heures de vol.

On a aussi pris le train pour traverser une partie de la Russie sur la fameuse voie du Transsibérien : une expérience inoubliable.

On a pris des ferry ou des speed boat en Grèce, en Thaïlande, au Cambodge  pour parcourir les îles : cette solution est celle qui reste toujours la plus sportive car il y a tous les bagages et la cage de Gamin à gérer.

On a traversé les États-Unis de Los Angeles jusqu’à Miami en camping car et en voiture.

On a pris des autocars aussi, le métro dans beaucoup des grandes villes visitées, des taxis, et puis bien sûr le mode de déplacement préféré de Gamin : le tuk tuk en Thaïlande et au Cambodge.

usa avec son chien

Quels pays vous ont paru les plus pet Friendly ?

Du tac au tac, on pense direct au Japon. C’était une bonne surprise, car on s’attendait à un pays un peu hermétique face aux chiens et c’est en fait tout l’inverse et on a adoré.

Il y a beaucoup de parcs pour chiens, des bars où tu peux aller avec ton chien. Tu peux prendre le taxi ou le métro avec ton chien sans problème, tu peux faire du shopping pour ton animal dans des boutiques de prêt à porter pour chiens ou chats.

Au Japon, les chiens sont traités comme des enfants. C’est assez incroyable !

Japon avec son chien

Et sinon, il y a le Cambodge où Gamin a vraiment bien été accueilli et chouchouté alors que paradoxalement les cambodgiens ne sont pas forcément à l’aise avec les chiens. Pour eux, ils restent des animaux sauvages.

Et plus proche, la Grèce reste le top pour nos amis à 4 pattes.

Grèce avec son chien

Avez-vous une anecdote bonne ou mauvaise à nous raconter avec Gamin?

Ah ah … Des tas !

Concernant les mauvaises anecdotes ou plus précisément les moments les plus compliqués à gérer avec Gamin, ce qui nous vient tout de suite à l’esprit, c’est le temps passé à Pékin et les déplacements en Chine. Tout y était compliqué, interdit aux chiens. Même se balader dans les rues relevait du parcours du combattant. En Chine, la législation concernant les chiens diffère en fonction de la région. On ne veut pas faire de mauvais jeu de mots mais c’était un véritable casse-tête chinois.

Une bonne anecdote si on doit n’en choisir qu’une c’est peut être cette fois où Gamin a voyagé en avion avec nous en cabine du Kazakhstan jusqu’en Thaïlande : au moment de l’embarquement, on a demandé comme à l’accoutumée si tout était OK pour le chien en soute, le pilote a répondu qu’il n’en avait rien à faire de notre chien et que ce n’était pas son problème. De là, on a demandé à sortir de l’avion car nous avions trop peur pour la sécurité de notre chien. Par chance, les hôtesses face à notre détresse et aussi dans l’incompréhension de la réaction de leur commandant de bord ont rappelé les agents au sol et ils ont remonté la cage avec Gamin à bord de l’avion avec nous. On s’est excusé auprès des autres voyageurs de l’avion car nous avons du coup décollé avec un peu de retard mais tous ont souri, dit plein de gentillesses et certains ont même applaudi quand on a traversé l’allée jusqu’à nos sièges avec notre petite mascotte d’amour. C’était de loin, un de nos meilleurs vols.

Thaïlande avec son chien

Avez-vous de nouveaux projets de voyage ?

Pendant notre voyage, on a fait des demandes de PVT et on a eu la chance d’obtenir nos invitations pour le Canada peu de temps après. (Ndlr : Les PVT sont des visas temporaires dits Programme Vacances Travail ou Permis Vacances Travail. Ils permettent de voyager dans le pays tout en y travaillant.) Donc le grand départ pour Montréal dans un premier temps est prévu pour début janvier. Après, on aimerait bien se concentrer sur les parcs nationaux du Canada , l’Amérique du Sud pourquoi pas et toujours avec Gamin bien sûr !

Merci, à vous!
Retrouvez toutes leurs magnifiques photos sur leurs compte Instagram « dog bag n’go »

Las vegas avec son chien

Sur CécileMsq

Rejoignez-nous sur mon profil Google+

4 commentaires

  1. Bonjour, comment avez-vous voyagé avec votre bouli en avion ? Il a été en soute ?

  2. Bonjour il fait combien de kilos avec sac compris ? pour voyager en cabine ? merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge